Le sexocorporel

Le sexocorporel est une thérapie sexologique qui s’appuie sur un modèle de santé sexuelle.

Dancing coupleLe sexocorporel se base sur des critères observables et concrets du développement sexuel humain et propose des moyens simples et efficaces pour améliorer sa sexualité et ses relations amoureuses.

La prise en charge en sexocorporel débute par une évaluation sexologique rigoureuse permettant d’établir un diagnostic précis et le repérage des limites que la personne souhaite dépasser. Il permet aux personnes qui consultent de comprendre la logique de ce qui les a menées à leurs difficultés.

Le sexocorporel met l’accent sur les habiletés à acquérir individuellement et conjugalement afin d’atteindre une vie sexuelle et amoureuse plus satisfaisante.

En fonction de la demande, le traitement propose des moyens accessibles en s’appuyant sur ce qui fonctionne bien. L’axiome principal du sexocorporel étant l’unité fondamentale corps-cerveau, les moyens thérapeutiques sont des habiletés corporelles qui passent par des repérages sensoriels, des apprentissages et des appropriations corporelles.

L’accent est mis sur la conscientisation des sensations, des perceptions, des émotions et de la respiration associées à la montée de l’excitation sexuelle.

Comme aimait le dire le Professeur J-Y Desjardins : “la jouissance sexuelle, ça s’apprend !”

Ces apprentissages corporels passent comme tout autre art corporel, tels le tennis, le ski ou la pratique d’un instrument de musique, par le développement de nouvelles compétences dans la façon de bouger, de sentir son corps et de maîtriser sa respiration pour pouvoir en jouer afin de gérer son excitation sexuelle, de la diffuser tout en y associant le plaisir et la volupté.

Mis à part l’acquisition de nouvelles connaissances, il s’agira de repérer les croyances erronées qui influencent  la manière de vivre sa sexualité. En effet, selon que l’environnement culturel réprime la sexualité ou l’accepte, les individus ignorent ou au contraire développent les potentialités de leur corps et les connaissances qui s’y rapportent.

Le Sexocorporel a été reconnu dans les thérapies cognitivo-comportementales au Québec en 2012

Accès réservé